Le danger des aliments en conserve

Les rayons des supermarchés en sont remplis. C’est normal, les aliments en conserve présentent l’avantage de se conserver pendant une longue période. De plus, il suffit souvent d’ouvrir la boite, de réchauffer, et le plat est prêt. Conservation, facilité d’utilisation, les aliments en conserve semblent tout avoir pour eux. Pourtant, la consommation de conserves n’est pas si anodine puisqu’elles contiennent des substances toxiques pour le corps humain.

Du Bisphénol A dans les aliments en conserve 

Le premier danger qui attire notre attention, ce sont les Bisphénols A, des substances toxiques que l’on retrouve dans certains plastiques. Ils se comportent comme des perturbateurs endocriniens et pourraient augmenter l’apparition de nombreuses maladies, dont les cancers.

Devant ce danger potentiel, les autorités sanitaires ont, tout d’abord, pris des mesures pour interdire leur présence dans les produits destinés aux enfants. En effet, la consommation de Bisphénols A aurait des conséquences encore plus graves chez un individu en pleine croissance.

Vous vous demandez peut-être quel lien il y a entre le Bisphénol A du plastique et les aliments en conserve ? Le lien est simple. Même si les conserves semblent constituées uniquement de métal, leur intérieur est, en réalité, tapissé d’un revêtement qui contient ces substances toxiques. Or, comme les aliments peuvent mariner pendant un temps assez long dans leur boite, les Bisphénols A ont le temps de se diffuser tranquillement. D’où, un danger potentiel à consommer des aliments en conserve.

Fort heureusement, les autorités sanitaires ont décidé d’interdire le Bisphénol A dans les contenants alimentaires, depuis 2015. Or, quel sera le remplaçant de cette substance toxique ? Deux des candidats seraient les bisphénols S et F, des substances encore plus toxiques.

Alors que la loi est entrée en vigueur, et que les industriels sont censés remplacer le revêtement de leur produit, l’interrogation plane encore sur ce qui prendra sa place.

Trop de sel dans les aliments en conserve 

L’autre problème de beaucoup d’aliments en conserve, c’est qu’ils baignent dans de la saumure, c’est-à-dire de l’eau salée. Elle est utilisée pour augmenter le temps de conservation des aliments. Or, elle apporte, dans le même temps, une grande quantité de sodium. Même si vous la retirez, les aliments auront eu le temps de s’en imprégner.

Rappelons que l’excès de sodium peut être responsable d’une hypertension ainsi qu’une augmentation de l’acidité dans l’organisme, qui conduit elle-même à de nombreux problèmes de santé. Manger trop de conserves, contenant une forte quantité de sodium, est donc une assez mauvaise idée.

Les nutriments et le goût 

L’autre intérêt de l’utilisation du sel dans les aliments en conserve, c’est le goût, le sel étant un excellent exhausteur de goût. En effet, la préparation des conserves implique une cuisson à haute température (plus haut que le point d’ébullition) une fois que les aliments sont enfermés dans leur boite. Cette sur-cuisson change le goût des aliments ainsi que leur apparence. Des haricots verts, par exemple, seront plutôt marrons à la sortie de la boite. Alors que, s’ils étaient frais et cuits à bonne température, ils seraient d’un joli vert éclatant.

Mais, ce n’est pas tout, l’action de cette chaleur va aussi détruire une bonne partie des vitamines sensibles à la chaleur. Les aliments en conserve sont donc d’assez mauvaises sources de micro-nutriments. Il faut également savoir que certaines de ces vitamines se diluent dans l’eau. Vous en jetez donc une bonne partie en vidant l’eau de conservation de votre boite de conserve.

Notre conclusion

Les aliments en conserve ne sont pas un bon choix pour remplir votre assiette. Certes, ils représentent une grande facilité d’utilisation et peuvent être stockés dans les placards pendant un bon bout de temps mais ils possèdent aussi de nombreux désavantages. À commencer, par la présence de substances toxiques. Bien que les autorités sanitaires aient ordonné leur disparition, elles seront sans doute remplacées par d’autres. Dans le doute, mieux vaut ne pas en consommer du tout.

De plus, les aliments en conserve sont d’assez mauvaise qualité, tant au niveau du goût que de leur valeur nutritionnelle et ils transportent souvent une grande dose de sodium.
En résumé, si vous vous nourrissez beaucoup avec des conserves, vous absorbez des substances toxiques, trop de sodium pour votre organisme et, dans le même temps, vous risquez des carences si vous ne consommez pas assez de fruits et légumes à côté.

Il est évident que cuisiner des aliments frais prend plus de temps, mais le goût est bien là et les micro-nutriments auront moins tendance à être détruits si vous évitez de les exposer à une forte chaleur, trop longtemps. De plus, vous éviterez certaines substances toxiques et l’excès de sel. Cela peut valoir le coup de prendre plus de temps pour sauvegarder votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page